Disparition de Georges Sossenko : Condoléances de l'ACER

C'est avec beaucoup de tristesse et d'émotion que nous réagissons en apprenant la disparition de George Sossenko, ancien volontaire, engagé à 17 ans dans les Brigades internationales pour aider la République espagnole à résister et à faire échec au coup d'Etat du général Franco avec la complicité agissante de ses alliés,Voyage à Morata de Tajuna en 2006 Hitler et Mussolini.   George, un ami et un camarade que nous avions plaisir à retrouver régulièrement en Espagne, lors des rendez-vous mémoriels de ces dernières années.  George avait une très bonne maitrise de notre langue qu'il avait apprise dans sa jeunesse dans notre pays, avant d'émigrer aux Etats-Unis. C'est dans des unités combattantes libertaires que George se fixera pendant la guerre d'Espagne pour combattre le fascisme. Lutter pour la Liberté, la démocratie, et la solidarité, pour un monde plus juste et plus fraternel constituera pour lui, toute sa vie, le gage de sa fidélité à ses idéaux de jeunesse.
 
Nous saluons sa mémoire.
l 'ACER présente à sa famille et à tous ses amis et camarades de la Brigade Abraham Lincoln ses très sincères condoléances.
Pour le Bureau de l'ACER,
Jean-Paul CHANTEREAU

Condoléances de l'ACER à Gisèle RIVOUAL

Mail de condoléances de l'ACER à Gisèle RIVOUAL.
 
Chère Gisèle,
C'est avec émotion et tristesse que nous réagissons à la triste nouvelle que tu viens de porter à notre connaissance. Jean  nous  a quittés...
C'était un marin, l'un des derniers acteurs de l'épopée héroique du Winnipeg, un navire de la Cie France Navigation créée par le PCF pour aider la République espagnole pendant la guerre d'Espagne à rompre le blocus de" la non intervention".
Le parcours de Jean est celui d'un combattant antifasciste qui restera fidèle toute sa vie aux idéaux de sa jeunesse: des idéaux de liberté, de justice sociale, de démocratie et de progrès social. Une vie exemplaire pour les jeunes générations d'aujourd'hui. Nous nous honorons à l'ACER d'avoir partagé avec lui, au cours des dernières années, des rencontres et des initiatives en France et en Espagne pour servir la mémoire historique.
Nous garderons de lui le souvenir d'un ami et d'un camarade chaleureux et généreux qui avait le sens de l'amitié.
Nous saluons sa mémoire et t'adressons chère Gisèle, ainsi qu'à tes enfants et à ta famille, nos condoléances attristées avec toute notre affection.
Jean-Paul CHANTEREAU  pour  l'ACER