TROIS FRERES DANOIS ET UN CAMARADE

 PORTRAIT DES QUATRE PREMIERS VOLONTAIRES DANOIS DANS LA GUERRE D’ESPAGNE

 

Allan Christiansen, représentant de l’Association mémorielle des brigadistes danois avec lequel nous avons partagé au cours de ces dernières années en Espagne « le devoir de mémoire», nous a adressé un récit «Trois frères danois et un camarade» que nous sommes heureux de porter à votre connaissance sur notre site.de gauche à droite: Kaj Nielsen, Santorino (Espagnol), Kkarl Christensen, Johnny Nielsen, Aage Nielsen

 

« Ce fut peu après l’anniversaire d’Aage qui fêtait ses 18 ans le 8 août 1936. Mon autre frère, Kaj et un camarade, Hans Petersen, qui travaillaient ensemble dans les usines Hartmann, avaient parlé de leur désir de partir en Espagne. Moi, je voulais y aller et Aage aussi… ». C’est ainsi qu'Harald Nielsen racontait comment ils avaient pris la décision de partir en Espagne. Ils pensaient qu’Aage était trop jeune pour y aller mais lui, à 18 ans, il se sentait suffisamment âgé pour décider lui-même ce qu’il voulait faire.

Tres hermanos daneses y un camarada

Retrato de los cuatro primeros voluntarios daneses en la guerra civil española.

 de gauche à droite: Aage Nielsen, Harald Nielsen, Johnny Nielsen, au premier plan, un camarade

“Fue poco después del cumpleaños de Åge, el cual cumplía 18 años el día 8 de agosto de 1936. Mi otro hermano, Kaj y un camarada, Hans Petersen, trabajaban juntos en las fábricas de máquinas Hartmann y habían estado hablando de irse a España. Yo quería ir y Åge también…”. De esta manera cuenta Harald Nielsen cómo surgió la decisión de viajar a España. Pensaban que Åge era demasiado joven para ir, pero él, con sus 18 años, se sentía suficientemente mayor como para decidir él mismo lo que quería hacer y así sucedió.

Itinéraire d’un marin engagé

Jean Rivoual est décédé.
«Trente-cinq ans de navigation ont été pour moi une véritable école de la connaissance», écrivait Jean Rivoual dans son livre « Entre calme et tempête, itinéraire d’un bourlingueur engagé ». Jeannot, comme on l’appelait du côté de La Ciotat, était un homme discret. Pourtant, il affichait une vie hors du commun. Du mousse sur le Winnipeg au timonier sur le Wyoming, Jean Rivoual pourrait être le héros d’un film d’aventure. La guerre d’Espagne ? Il en était sur les bateaux de France Navigation, chargeant jusqu’à la gueule à Mourmansk les armes pour la République espagnole puis accompagnant 2 000 réfugiés jusqu’à Valparaiso. 

Luisa M. , récit d'une républicaine espagnole à ses petits enfants

( écrit par Frédéric Blanc )

 

A vous mes petits-enfants, y voy a empezar a explicarle lo que ha sido me vida.- Je vais commencer à vous expliquer ce qu’a été ma vie.
…Voilà que je parle en espagnol ! Je vais parler en français !
Je vais vous raconter ce qu’a été ma vie.

 

Lire la suite...

Disparition de Lino LANCIA

Disparition de Lino LANCIA

C'est avec émotion et tristesse que nous avons appris la disparition de Lino LANCIA, un fils de Brigadiste et un ami de l'ACER. Lino avait à coeur de perpétuer avec l'ACER le souvenir et les valeurs d'engagement de son père dans les Brigades internationales. Un combat qui a encore du sens aujourd'hui.
Nous saluons la mémoire d'un ami et camarade et garderons de lui le souvenir d'un homme chaleureux et convivial avec lequel nous avons partagé des valeurs d'humanité et de fraternité.
Nous adressons nos plus sincères condoléances à son épouse Paule  ainsi qu'à sa famille avec toute notre affection.
Jean-Paul CHANTEREAU

Sous-catégories